Tunisie : Le terrorisme condamné par la marche internationale de Tunis

Tunisie : Le terrorisme condamné par la marche internationale de Tunis

tunisia-sunday-marchAlors que les attaques se multiplient avec de plus en plus de dégâts, la Tunisie reste soudée pour vaincre le terrorisme et traduire en justice ceux qui commanditent les actions meurtrières inhumaines.

« La Tunisie vaincra ce fléau du terrorisme avec sa civilisation, son islam et son modernisme. La Tunisie vaincra les semeurs de mort », a déclaré dimanche, le secrétaire général du parti Ennahdha, Ali Laârayedh, en marge de la marche internationale contre le terrorisme.

Des milliers de manifestants, rejoints par une délégation de dirigeants étrangers, réunis autour du chef de l’État tunisien Béji Caïd Essebsi, ont défilé à Tunis contre le terrorisme en réaction à l’attentat sanglant du musée du Bardo.

Dans une déclaration, le chef de l’Etat français François Hollande, a témoigné son soutien au peuple tunisien, mettant l’accent sur la coopération qui engage leurs deux pays. « Nous allons encore la renforcer », a-t-il martelé, car « nous sommes solidaires lorsqu’il y a une épreuve et pour prévenir tous les actes terroristes qui pourraient éventuellement être préparés par des groupes fanatiques ».

Cela fait déjà une dizaine de jours que l’activité terroriste est venue semer la douleur au milieu du peuple tunisien en frappant le musée du Bardo, l’un des monuments du patrimoine historique du pays. Le bilan est lourd et affecte le tourisme l’un des secteurs clé économique de la Tunisie qui se sent plus forte que le terrorisme ; d’où le slogan scandé par les manifestants lors de cette grande marche :« Tunisie libre, terrorisme dehors ».

Talia Stiegler

Talia Stiegler

Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l'Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit + quinze =