Airbus se met à genou devant Qatar Airways

Airbus se met à genou devant Qatar Airways

air-busA350Hier était une journée noire pour Airbus. L’avionneur a en effet accumulé les mauvaises nouvelles ces dernières 24 heures. C’est tout d’abord un vrai coup de théâtre qui a eu lieu dans la dernière ligne droite pour la livraison du premier Airbus A350. La compagnie Qatar Airways qui devait recevoir samedi à Toulouse le tout premier A350 commercial ne repartira pas avec son avion. La livraison est suspendue «jusqu’à nouvel ordre» fait-on savoir dans l’entourage de l’avionneur.

Si Airbus se refuse à tout commentaire, ce serait un problème de finition de la cabine qui poserait problème à la compagnie de Doha. Qatar Airways avait déjà fait retarder la livraison d’un de ses A380 à cause d’un problème de moquette mal posée… trois mois de retard avaient suivi. La compagnie aurait alors évalué son préjudice à 200 millions de dollars. Considérée comme un client très exigeant, la compagnie dirigée par le redouté Akbar al Baker a donc annulé la cérémonie de livraison prévue à Toulouse samedi. Aucune nouvelle date de remise de l’avion n’a été communiquée même si Tom Enders, président d’Airbus Group, reste confiant sur une livraison d’ici la fin de l’année. Parallèlement, le cours de Bourse d’Airbus a dégringolé de plus de 10 % hier à Paris. En cause : des perspectives de profits bien moins élevés que prévu en 2016. Le lancement de l’A350 qui consomme beaucoup de cash en est la principale raison. La Bourse n’a pas apprécié et a sanctionné le titre par une baisse de 10,42 %.

Par ailleurs, Airbus s’interroge sur l’avenir de l’A380 qui peine à enregistrer de nouvelles commandes. Une version «NEO» du superjumbo pourrait relancer les ventes mais la décision n’a toujours pas été prise par Airbus.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

20 − 14 =