Performance d’Air France – KLM

Performance d’Air France – KLM

air-france-klmAir France – KLM a enregistré un bénéfice d’exploitation en 2013. Une première sur les six dernières années.
Le transporteur aérien l’a annoncé jeudi .Son résultat d’exploitation a augmenté de 130 millions d’euros (173,3 millions de dollars) et, en parallèle, sa dette a reculé. Air France – KLM a expliqué cette performance par le contexte économique favorable et les conséquences de son plan de restructuration. A ce propos, cette compagnie a dû choisir de réduire son effectif de 5 000 personnes en l’espace de deux ans, en majorité du personnel au sol. Elle a su convaincre ses pilotes de ligne de travailler plus pour le même salaire,en épargnant considérablement sur les charges sociales.
Malgré cette note positive, cette compagnie n’est pas encore sortie de l’auberge. A ce propos, sa perte nette a atteint 1,83 milliard d’euros (2,44 milliards de dollars) au terme de l’année dernière contre 1,22 milliard d’euros (1,63 milliard de dollars) en 2012, soit un bond de plus de 600 millions d’euros (800 millions de dollars). Ce qui est dû à une dépréciation d’actifs d’impôts différés. Mais cela n’inquiète pas outre-mesure le patron d’Air France – KLM, Alexandre de Juniac. De son avis, la compagnie pourrait « retrouver le chemin de la croissance rentable  à partir de cette année ».
Dans cette optique, le transporteur aérien compte sur une montée en gamme .Les sièges en première et business classes ont été réfectionnés et les passagers des vols intérieurs auront à nouveau droit à des boissons. Pour ce faire, Air France – KLM ne lésinera pas sur les moyens. A titre d’exemple, elle équipera sa flotte de fauteuils en première classe d’une valeur de 400 mille euros (533 000 dollars) la pièce.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 − 13 =