Portugal : Retour sur les marchés financiers

Portugal : Retour sur les marchés financiers

portugal-retour-sur-marche-financiersLe Portugal lance depuis son premier emprunt obligataire à moyen terme depuis un an. Etant donné que ce pays demeure sous assistance financière, ce retour sur les marchés financiers prend des allures de test.
Deux jours avant ce pays, l’Irlande, qui est à peine sortie de son plan d’aide financière, réussissait son emprunt obligataire. En sera-t-il de même pour le Portugal ? Quoi qu’il en soit, cet Etat a mandaté mercredi, plusieurs établissements financiers de rouvrir une de ses lignes obligataires, qui va échoir en juin 2019.
Le résultat de cette opération, intervenant à la suite de l’emprunt obligataire irlandais, permettra certainement de jauger l’intérêt des investisseurs pour le Portugal. Ce pays entend, selon certains organes de presse, réunir entre 3 et 4 milliards d’euros (4 et 5,3 milliards de dollars). Faut-il préciser que l’agence de la dette, qui est officiellement habilitée à communiquer à ce sujet, ne s’est pas encore prononcée.
En tout cas, le Portugal semble avoir bien choisi le timing de cet emprunt obligataire étant donné que ses taux d’emprunt sont au plus bas à dater de mai dernier, soit 4,088 %. En plus, cet Etat a opté pour un emprunt syndiqué à cinq ans, qui a pour particularité de se financer directement par des établissements financiers sélectionnés. Du coup, il y a moins de risque.
La prudence affichée par le Portugal est sans doute liée à la sortie de son plan d’assistance annoncé pour le 17 mai prochain. Pour rappel, le Portugal avait émis, en janvier et mai 2013, des emprunts obligataires à moyen et long termes. Depuis, cette dynamique a été ralentie par la crise qui a secoué la coalition au pouvoir à partir de juillet dernier. Celle-ci avait eu pour conséquence notamment l’augmentation des taux d’emprunt.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.

Un commentaire sur “Portugal : Retour sur les marchés financiers

  1. Le Portugal qui demeure sous assistance financière, cherche ainsi à prouver à ses bailleurs de fonds, qu’il a quitté sa chambre de convalescence. Du coup, le gouvernement portugais sollicite un retour rapide des investisseurs et des capitaux étrangers pour aider le pays à nouer rapidement avec la croissance, pourvu que sa mise en scène tienne le coup.Ce n’est pas si sûr, mais la tentation est de mise.    

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

trois × 4 =