Nelson Mandela : mort d’un héros noir

Nelson Mandela : mort d’un héros noir

Nelson-Mandela-decesLa mort de Nelson Mandela rappelle au monde que l’Afrique aussi a ses  héros. Un héros noir brimé par l’apartheid, qui a passé trois décennies dans la prison des blancs mais qui a refusé la logique de la revanche une fois en liberté.
Mandela est un héros non pas seulement pour avoir résolument résisté à l’abject système racial instauré par les blancs en Afrique du Sud. D’autres aussi ont résisté au régime ségrégationniste. Mandela restera un héros surtout pour avoir dompté les instincts de revanche chez les hommes et réconcilié les ennemis d’hier. Les qualités morales de cet être exceptionnel sont longues à sérier, mais celle qui demeurera la plus ancrée dans l’esprit des hommes c’est la valeur du pardon. Le pardon, mais non pas l’oubli. Non seulement, il en a fait une valeur morale qui a guidé son parcours personnel, mais il a transformé cette capacité d’indulgence en vecteur de réconciliation nationale.
C’est grâce à sa capacité de communiquer cette philosophie aux sud-africains qu’il a réussi à éviter une guerre civile qui aurait été terrible. Une guerre dans laquelle les blancs minoritaires auraient été inévitablement massacrés par la majorité noire, dont plusieurs générations ont été victimes de l’infâme système de la ségrégation raciale. A la place de la haine des noirs et de la peur des blancs, Mandela a réussi à construire une démocratie multiraciale en Afrique grâce à son infinie modestie et à son énorme capacité de pardonner.

Talia Stiegler

Talia Stiegler

Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l'Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler

2 commentaires sur “Nelson Mandela : mort d’un héros noir

  1. l’unanimité qui s’est faite sur Nelson Mandela de son vivant même est l’éclatante illustration d’un grand homme

  2. les héros ne meurent jamais. Au contraire, leur souvenir leur survit à travers les generations

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

treize + seize =