Roumanie : nouvel accord avec le FMI et l’UE

Roumanie : nouvel accord avec le FMI et l’UE

roumanie-fmiLe Fonds Monétaire International (FMI) et l’Union Européenne (UE) ont consenti à octroyer à la Roumanie une ligne de crédit dans le cadre d’un nouvel accord. Celui-ci, qui doit encore gagner l’approbation du conseil d’administration du FMI, s’étendra sur les deux prochaines années.
Il s’agit du troisième accord entre la Roumanie, le FMI et l’UE depuis 2009. Cette fois-ci, Bucarest bénéficiera d’une ligne de crédit de 4 milliards d’euros. La responsable locale du FMI, Andrea Schaechter, qui a rendu publique cette décision mercredi devant la presse, en a profité pour faire quelques propositions : pour l’institution financière internationale, l’Etat roumain doit se focaliser sur les réformes en général et, particulièrement, dans les secteurs de l’énergie et des transports ; et, simultanément, il doit préserver la stabilité macroéconomique découlant des accords antérieurs. Par ailleurs, Mme Schaechter a suggéré le maintien de la politique roumaine de consolidation fiscale. Ce, pour parvenir à un déficit public de 2,3 % au terme de cette année et de 1 % en 2015.
Si le FMI a avalisé ce nouvel accord, c’est, entre autres, grâce aux progrès économiques réalisés par la Roumanie. A ce propos, l’institution de Bretton Woods a récemment modifié sa prévision de croissance 2013 pour ce pays : elle a grimpé d’1,6 % à 2 %. Mieux, le FMI s’attend à une croissance de l’économie roumaine de 2,25 % au terme de l’année prochaine. Pour rappel, la Roumanie, frappée de plein fouet par la crise en 2009, avait bénéficié d’un prêt de 20 milliards d’euros consenti par le FMI et l’UE. Ensuite, le même Etat à souscrit à un nouvel accord portant sur une ligne de crédit de 5 milliards d’euros en mars 2011.

Sarah J Cohen

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit − onze =