Augmentation du nombre de français sur les réseaux sociaux

Augmentation du nombre de français sur les réseaux sociaux

reseau-socialLes réseaux sociaux gagnent l’adhésion du monde en France. Dans l’intervalle d’une année seulement, soit de 2012 à 2013, les français sont passés de 30 millions inscrits sur un réseau social à 32 millions, conformément au troisième baromètre publié cette année par Médiamétrie.
Désormais, 79% des internautes français, âgés de 13 ans et plus, sont inscrits sur un réseau social et 63% se connectent tous les jours ou presque. C’est une évidence que Facebook est en tête des réseaux sociaux les plus visités. Néanmoins, il est à mentionner certaines disparités quant à l’usage et l’adoption des différents réseaux sociaux. Il est étrange que, d’après cette étude, les français de plus de 50 ans soient plus représentés que les moins de 25 ans. Il est aussi surprenant que le deuxième réseau social ne soit ni Twitter, ni Google+ mais bien Skyrock , connu pour ses blogs. Le développement des multi-inscrits est une autre tendance qui s’avère car les internautes sont inscrits sur deux réseaux, en moyenne. Cette tendance concerne surtout les hommes entre 25 et 49 ans de la catégorie CSP+.
Selon Le Figaro, Facebook compte plus d’internautes français, jusqu’à 31,1 millions de visiteurs uniques en avril. Mais cela ne doit pas tromper, la notoriété d’un réseau social diffère de sa popularité. Ainsi, en avril dernier, Twitter, avec une notoriété de 70%, comptait 4,5 millions de visiteurs français uniques, presque le même effectif pour LinkedIn (4,4 millions) qui n’a pourtant qu’une notoriété de 16%. Il reste à préciser qu’un grand nombre de français ne se connectent pas depuis leur site de travail. La tablette est plus utilisée (75%) que le téléphone mobile (57%)  pour se connecter aux réseaux sociaux, mais l’ordinateur (fixe et portable) joue le rôle primordial dans l’expansion de l’usage des réseaux sociaux. Sur PC portable, 51% des répondants y accèdent tous les jours ou presque.
Sur ordinateur fixe, c’est 41%. Malgré cet enthousiasme vis-à-vis des réseaux sociaux, des inquiétudes ne manquent pas au sujet de la protection des données personnelles.

Sarah J Cohen

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *