OMI : L’Accord pour réduire la pollution est insuffisant selon les ONG

OMI : L’Accord pour réduire la pollution est insuffisant selon les ONG

L’accord pour réduire les émissions de gaz à effet de serre du fret maritime, secteur très polluant, a été conclu par les pays membres de l’Organisation maritime internationale (OMI), mais il est jugé décevant par les ONG écologistes.

Cet accord prévoit des objectifs « indicatifs » (donc non contraignants) de réduction des émissions polluantes d’au moins 20% d’ici 2030, mais avec en vue moins 30%, et d’au moins 70% d’ici 2040, avec en ligne de mire moins 80%, comparé à 2008.

L’accord doit être promulgué vendredi, en clôture d’une semaine de discussions de la Commission de protection de l’environnement marin à Londres, au siège de l’OMI, auxquelles ont participé une centaine de pays.

Plusieurs ONG estiment déjà que le compromis est décevant comparé aux objectifs qui étaient visés par de nombreux pays avant la rencontre, et insuffisant pour mettre le secteur sur la trajectoire d’une réduction des émissions de CO2 dans le cadre de l’accord de Paris de 2015.

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.