La Colombie : Un cessez-le-feu unilatéral par les guérillas de  ELN 

La Colombie : Un cessez-le-feu unilatéral par les guérillas de  ELN 

Le gouvernement colombien s’est félicité de la déclaration d’un cessez-le-feu unilatéral par les guérillas de l’Armée de libération nationale (ELN) du 24 décembre au 2 janvier et a demandé aux autres groupes armés de « s’unir pour une paix totale » qu’il avait promis durant sa campagne électorale.

« L’ELN a écouté la communauté qui soutient la paix totale et qui exige une désescalade du conflit dans les différents territoires de la République », a déclaré le ministre de l’Intérieur et porte-parole du gouvernement, Alfonso Prada, lors d’une déclaration après le conseil de sécurité qui s’est tenue lundi.

Il a également voulu envoyer « un message à tous les groupes violents de toutes sortes qui opèrent sur le territoire pour désamorcer le conflit, de procéder à des cessez-le-feu unilatéraux ».

L’ELN, qui négocie la reprise des pourparlers de paix avec le gouvernement, a décrété cette trêve de neuf jours pour montrer son engagement « à créer une atmosphère de paix en ces dates de Noël et du Nouvel An », bien que le cessez-le-feu « ne concerne que le militaires et la police de l’État », tout en se réservant le droit de se défendre « en cas d’agression ».

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.