Le Roi Mohammed VI décore la sélection marocaine après sa brillante prestation au Mondial du Qatar

Le Roi Mohammed VI décore la sélection marocaine après sa brillante prestation au Mondial du Qatar

Le Roi Mohammed VI a décoré mardi, lors d’une grande réception au Palais Royal à Rabat, la sélection marocaine de football après son exploit historique à la Coupe du Monde au Qatar, couronné par l’accès des Lions de l’Atlas aux demi-finales, le premier réalisé par un pays arabe et africain.

Ces décorations qui ont concerné le staff de la sélection marocaine, traduisent l’intérêt particulier que le Souverain accorde aux jeunes, au secteur du sport en général et au football en particulier.

La sympathie suscitée à travers le monde par l’exploit historique de la sélection marocaine a dépassé les frontières géostratégiques et confessionnelles. Une sympathie alimentée par l’incroyable proximité des joueurs avec leurs familles, dont les images et vidéos les montrant enlacer leurs parents après leurs victoires, ont fait le tour du monde.

Grâce à leur esprit de solidarité, de discipline et de respect des valeurs familiales, les Lions de l’Atlas ont projeté un modèle convivial fièrement entretenu par le Royaume, et célébré par des millions de gens pendant ce Mondial, à Tel Aviv comme à Gaza, Paris, Dakar ou New York. Un sentiment largement partagé à travers le monde et pertinemment soulevée par le quotidien américain The New York Times, avec ce commentaire: « quelque soit le vainqueur de la Coupe du monde, ce Mondial aura été celui du Maroc ».

En atteignant les demi-finales, la sélection marocaine a bouleversé l’ordre footballistique de la compétition mondiale et brisé un seuil psychologique qui permet désormais aux pays africains, arabes et musulmans de rêver faire partie des grandes nations du football mondial.

L’exceptionnelle prestation des Lions de l’Atlas a projeté la sélection marocaine sur la scène internationale, et avec elle l’image du Maroc, grâce à des grands joueurs, dont certains sont passés par l’Académie Mohammed VI de football, près de Rabat, tels Youssef En-Nesyri, Nayef Aguerd et Azzedine Ounahi.

La politique volontariste impulsée depuis plusieurs années par le Roi pour multiplier les terrains de proximité à travers le Maroc, a montré la justesse de de cet investissement dans les jeunes talents et les clubs de quartier.

Aujourd’hui, après le succès éclatant du Maroc au Mondial du Qatar, de nombreuses voix du football africain demandent à s’inspirer du modèle de l’Académie Mohammed VI pour faire progresser au plus haut niveau la pratique du football sur le continent.

Talia Stiegler

Talia Stiegler

Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l'Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler