Le programme d’investissement vert 2023-2027 du groupe OCP présenté devant le Roi Mohammed VI

Le programme d’investissement vert 2023-2027 du groupe OCP présenté devant le Roi Mohammed VI

Le Roi Mohammed VI a présidé ce samedi 3 décembre au Palais Royal de Rabat, la cérémonie de présentation du nouveau programme d’investissement vert du groupe OCP (2023-2027) et de signature du protocole d’accord y afférent, entre le gouvernement et le groupe OCP.

L’accord entre le gouvernement et l’OCP s’inscrit dans le prolongement de la réunion de travail présidée par le Roi Mohammed VI, le 22 novembre dernier à Rabat et consacrée au développement des énergies renouvelables et aux nouvelles ambitions du Maroc dans ce domaine.

Au début de la cérémonie, le Président Directeur Général du groupe OCP, Mostafa Terrab a présenté dans un exposé devant le Souverain les résultats du premier programme d’investissement du groupe, précisant que l’OCP après avoir triplé sa capacité de production d’engrais, est aujourd’hui, l’un des premiers producteurs et exportateurs mondiaux d’engrais phosphatés.

Dans son exposé, le PDG de l’Office Chérifien des Phosphates (OCP)a expliqué que le nouveau programme d’investissement qui permettra de consolider la position mondiale de l’OCP, prévoit un investissement global de l’ordre de 130 milliards de dirhams sur la période 2023-2027, la réalisation d’un taux d’intégration locale de 70%, l’accompagnement de 600 entreprises industrielles marocaines et la création de 25.000 emplois directs et indirects.

Le nouveau programme d’investissement vert, a-t-il ajouté, s’articule autour de l’accroissement des capacités de production d’engrais du groupe marocain, tout en lui permettant d’atteindre la neutralité carbone avant 2040, en faisant levier sur le gisement unique d’énergies renouvelables ainsi que sur les avancées du Royaume dans ce domaine.

Le groupe OCP a fait appel à l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) afin de capter les opportunités qu’offrent les nouvelles technologies industrielles et digitales, et de développer une expertise en technologies innovantes de fertilisation raisonnée à même de répondre aux enjeux de l’agriculture durable et de la sécurité alimentaire dans le  Royaume.

En investissant dans le solaire et l’éolien, a encore indiqué Mostafa Terrab, l’OCP projette d’alimenter l’ensemble de son outil industriel en énergie verte d’ici 2027, ajoutant que cette énergie décarbonée alimentera les nouvelles capacités de dessalement d’eau de mer afin de répondre, aussi bien aux besoins du groupe, qu’à l’alimentation en eau potable et d’irrigation des zones riveraines des sites de l’OCP.

Grâce à cet investissement conséquent a souligné Terrab, le groupe OCP qui est actuellement premier importateur mondial d’ammoniaque, devra  s’affranchir à terme de ces importations en investissant également dans la filière énergies renouvelables – hydrogène vert – ammoniaque vert.

Le Souverain marocain a présidé à la même occasion, la signature d’un protocole d’accord relatif à ce programme d’investissement, entre le gouvernement et le groupe OCP.

Sarah J Cohen

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.