Marche Verte : Le Roi Mohammed VI met en avant les grands projets dans les provinces du Sud et le Gazoduc Nigeria-Maroc

Marche Verte : Le Roi Mohammed VI met en avant les grands projets dans les provinces du Sud  et le Gazoduc Nigeria-Maroc

Le Roi Mohammed VI a mis en avant, à l’occasion du 47ème anniversaire de l’historique Marche Verte, les grands projets structurants déjà réalisés ou en cours d’achèvement dans les provinces du Sahara marocain ainsi que le projet du Gazoduc devant relier le Nigeria et  le Maroc en traversant une quinzaine de pays ouest-africains.

Dans un discours adressé dimanche soir à la Nation, le Souverain a souligné qu’au moment où le Maroc célèbre le 47ème anniversaire de la Marche Verte, «le processus de consolidation de la Marocanité du Sahara est entré dans une phase cruciale», précisant que «Notre approche pour défendre la Marocanité du Sahara procède d’une vision intégrée qui joint, à l’action politique et diplomatique, la promotion du développement socio-économique et humain de la région».

Le Souverain a d’autre part, fait état de l’état d’avancement des projets structurants inscrits dans «le Programme de développement des Provinces du Sud dont Nous avons présidé la signature, à Laâyoune, en novembre 2015 et à Dakhla, en février 2016».

Ce programme doté d’une enveloppe budgétaire de plus de 77 milliards de dirhams, «est conçu pour initier une véritable dynamique économique et sociale dans la région» en stimulant la création d’emplois, et en assurant un climat propice à l’investissement dans les Provinces du sud.

Plus de sept ans environ après le lancement de ce programme, le taux d’engagement s’approche de 80% de l’enveloppe budgétaire allouée, s’est réjouit le Roi Mohammed VI. Parmi ces projets déjà achevés ou en cours d’achèvement, le Roi a cité la voie express Tiznit-Dakhla, la connexion de la région au réseau électrique national et ses réseaux de communication et le projet de stations d’énergie solaire et éolienne, a été achevé. Il s’agit également du grand port Dakhla Atlantique dont l’étude a été finalisée et les travaux de construction démarreront prochainement.

Au plan continental, le Souverain a évoqué les «relations privilégiées unissant le Maroc au reste des pays africains, que Nous avons à cœur de développer, au mieux des intérêts communs de nos peuples frères». Il a cité à ce titre, le projet de Gazoduc Nigeria-Maroc, en déclarant qu’«il nous plaît de constater l’état présent d’avancement de ce grand projet, conformément à l’Accord signé en décembre 2016».

Et le Roi du Maroc de souligner que le Mémorandum d’entente, signé récemment à Rabat, avec la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et, à Nouakchott avec la Mauritanie et le Sénégal, «marque un jalon essentiel dans le processus de réalisation du projet» gazier.

«La signature de ce mémorandum, a-t-il dit, traduit l’engagement des pays concernés à contribuer à la concrétisation de ce projet stratégique et elle illustre leur volonté politique d’assurer son succès ». «Notre souhait, a conclu le Souverain, est qu’il soit plus largement un projet stratégique profitable à l’ensemble de la région de l’Afrique de l’ouest, dont la population dépasse 440 millions d’habitants».

 

 

En corrélation avec ce contexte de responsabilité nationale, le Souverain a exhorté le secteur privé à maintenir l’engagement qu’il a pris à rehausser le niveau de l’investissement productif dans ces provinces et à mettre plus particulièrement l’accent sur les projets à vocation sociale.

Talia Stiegler

Talia Stiegler

Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l'Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler