Une vingtaine de migrants maliens victimes d’un naufrage au large de la Libye

Une vingtaine de migrants maliens victimes d’un naufrage au large de la Libye

Quelques 22 migrants, dont trois enfants mineurs, tous de nationalité malienne, ont péri noyés lors d’un naufrage de leur embarcation au large de la Libye, ont annoncé mardi des sources des Nations Unies. 

Au bout de neuf jours en mer à bord d’un canot pneumatique, 61 rescapés, en majorité originaires du Mali, ont été secourus par les garde-côtes libyens et reconduits à terre, à précisé l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), précisant certains rescapés, en très mauvais état de santé, ont été admis à l’hôpital. 

«Selon les survivants, 22 migrants, tous originaires du Mali, sont morts pendant le voyage. Les causes des décès signalés sont la noyade et la déshydratation. Parmi les morts figurent trois enfants », a déclaré la porte-parole de l’OIM, Safa Msehli.

Depuis le déclin du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye n’est jamais sortie du chaos, ce qui a fait de ce pays maghrébin une des principales routes pour des dizaines de milliers de migrants subsahariens ou originaires de pays arabes et d’Asie du Sud. Ces clandestins cherchent à gagner le continent européen via les côtes italiennes, situées à près de 300 km des côtes libyennes.

Depuis début 2022, plus de 6.340 candidats à l’immigration ont été interceptés et reconduits en Libye, d’après un bilan de l’OIM paru en mai. 129 migrants au minimum sont morts en essayant de traverser la mer Méditerranée et 459 sont portés disparus et présumés décédés, selon la même source.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.