Afrique du Sud : Les corps sans vie de 21 adolescents retrouvés dans une boite de nuit

Afrique du Sud : Les corps sans vie de 21 adolescents retrouvés dans une boite de nuit

Les corps sans vie de 21 adolescents, dont 13 garçons et 8 filles, ont été retrouvés dans une boîte de nuit informelle de la ville sud-africaine d’East London dans la province du Cap-Oriental. La cause de ces décès est inconnue pour le moment.

Il en « reste deux dans un état très critique», a précisé la responsable du service de sécurité du gouvernement provincial. «Nous continuons d’enquêter sur les circonstances de ces décès», a confié, pour sa part, à la presse, un porte-parole de la police provinciale, le général Thembinkosi Kinana. 

Quant à Unathi Binqose, responsable des services de santé provinciaux a écarté toute éventualité de bousculade ou de mouvement de foule, les dépouilles ne présentant aucune blessure apparente.

Des responsables de premier plan du gouvernement n’ont pas tardé à se rendre sur les lieux. C’est le cas notamment du ministre de la police nationale, Bheki Cele, qui n’a pas pu retenir ses larmes en sortant de la morgue où les corps étaient conservés. «C’est une scène terrible à regarder. Ils sont assez jeunes. Quand on vous dit qu’ils ont 13 ans, 14 ans, et que vous y allez (à la morgue), et que vous les voyez … Ça casse», a-t-il déclaré.

Les dépouilles ont été découvertes le matin dans une boîte de nuit de fortune du township de Scenery Park à East London. A en croire le patron de cette boîte de nuit, Siyakhangela Ndevu, les adolescents s’étaient bousculés pour entrer dans le bar qui était déjà bondé. D’après certains médias, la majorité des victimes étaient âgées de 18 à 20 ans et fêtaient à l’occasion de la fin des examens d’hiver.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.