L’Allemagne relève son niveau d’alerte sur l’approvisionnement en gaz

L’Allemagne relève son niveau d’alerte sur l’approvisionnement en gaz

Le ministre allemand de l’Economie et du Climat, Robert Habeck, a déclenché jeudi le niveau 2 (sur 3) du plan d’urgence sur l’approvisionnement en gaz de ce pays européen.

« A partir de maintenant, chaque kilowattheure compte », a prévenu le ministre allemand, précisant que «désormais, le gaz est une denrée rare … Nous devons donc réduire la consommation, dès maintenant». Cette mesure pourrait avoir pour objectif de ne pas avoir à imposer un rationnement du gaz durant l’hiver prochain.

Quoi qu’il en soit, l’Allemagne fait partie des pays européens les plus dépendants du gaz particulièrement celui de la Russie, qui représentait 55% des importations allemandes avant le début de l’actuel conflit armé en Ukraine. D’autant plus que tout récemment, la Russie a décidé de baisser de 60 % ses livraisons de gaz à l’Allemagne.

A signaler que, depuis mars, l’Allemagne avait déjà déclenché le niveau 1 de son plan d’urgence dans l’objectif d’accélérer le remplissage des capacités de stockage, actuellement à 58 %, ce qui est largement insuffisant. Grâce au niveau 2, une somme de 15 milliards d’euros sera décaissée par le Trésor public pour acheter du gaz ailleurs.

Le gouvernement allemand ne veut en aucun cas augmenter les factures des particuliers en autorisant les fournisseurs à augmenter leurs tarifs. Mais cela pourrait arriver au cas où le niveau 3 est activé.

 

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.