Un rapport parlementaire fustige l’évacuation britannique d’Afghanistan

Un rapport parlementaire fustige l’évacuation britannique d’Afghanistan

Un rapport parlementaire détaillé publié ce mardi au Royaume-Uni, critique sévèrement la diplomatie britannique lors du retrait occidental et de l’évacuation de leurs troupes de l’Afghanistan en été 2021. Dans la foulée du retrait américain suivi du retour des talibans au pouvoir en août, le Royaume-Uni avait évacué 15.000 hommes de ce pays asiatique.

«Manque de sérieux dans la coordination, manque de prise de décisions claires, manque de leadership et manque de responsabilité», a relevé le député conservateur, Tom Tugendhat, président de la commission des affaires étrangères qui a été particulièrement véhément contre la partie britannique selon un communiqué. 

Le rapport parlementaire soutient que la conduite du retrait du contingent du Royaume-Uni d’Afghanistan s’est avérée être un désastre et une trahison de ses alliés qui abîmera les intérêts du pays pour les années à venir. Il dénonce en particulier «l’absence totale de plan pour évacuer les Afghans qui ont soutenu la mission britannique dans le pays» sans être directement employés par Londres. 

Le rapport critique également vertement le « manque de système de priorisation solide » dans les évacuations, qui a permis à une association de protection des animaux de quitter le pays avec chiens et chats de passer suite d’une intervention dont l’origine n’a pu être déterminée,  quand nombre d’Afghans potentiellement menacés, n’ont pas réussi à le faire. 

Pour l’avenir, le rapport appelle le gouvernement à rétablir dès que possible des liens diplomatiques avec les Talibans au pouvoir à Kaboul, affirmant que les « tentatives d’isoler entièrement le nouveau régime ne peuvent que nuire au peuple afghan et laisser un vide qui sera comblé par la Chine ». 

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.