Biden appuie «avec force» la demande d’adhésion de la Finlande et de la Suède à l’OTAN

Biden appuie «avec force» la demande d’adhésion de la Finlande et de la Suède à l’OTAN

Le président des Etats-Unis, Joe Biden «salue avec chaleur et soutient avec force, les candidatures historiques de la Finlande et de la Suède pour une adhésion à l’Otan» (Organisation du traité de l’Atlantique Nord), indique un communiqué diffusé mercredi par la présidence américaine.

« Pendant que leurs demandes d’adhésion à l’Otan sont examinées, les Etats-Unis travailleront avec la Finlande et la Suède pour rester vigilants face à toute menace contre notre sécurité commune, et pour décourager et faire face à toute agression ou menace d’agression», a déclaré l’administration Biden.

Le dirigeant démocrate, qui recevra ce jeudi à la Maison Blanche,, la cheffe du gouvernement suédois, Magdalena Andersson et le président finlandais, Sauli Niinistö, n’a pas caché son impatience «de travailler avec le Congrès américain et avec nos alliés de l’Otan pour faire rapidement entrer la Finlande et la Suède dans la plus solide alliance de défense de l’histoire».

Ces deux pays européens ont présenté mercredi leurs demandes d’adhésion à l’Otan, mais la Turquie, jouissant d’un droit de veto en cas d’élargissement comme chacun des autres Etats membres de cette alliance, s’est opposée mercredi à l’ouverture des pourparlers d’adhésion avec ces deux pays.

La Suède et la Finlande sont historiquement non-alignées. Mais depuis l’agression de l’Ukraine par la Russie, Stockholm et Helsinki ont changé de position en émettant le souhait de rejoindre l’Otan. 

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.