L’Allemagne disposée à renforcer son contingent au Mali

L’Allemagne disposée à renforcer son contingent au Mali

Le gouvernement allemand est disposé à augmenter son contingent militaire déployé sur le territoire malien dans le cadre de la mission multidimensionnelle intégrée de l’ONU pour la stabilisation du Mali (MINUSMA), a déclaré mercredi, une porte-parole de l’exécutif, Christiane Hoffmann.

« Le nombre actuel de 1.100 soldats a été augmenté de 300» et porté à un maximum autorisé de 1.400 hommes, pour compenser entre autres, le retrait des troupes françaises, a fait savoir Christiane Hoffmann lors d’une conférence de presse tenue à l’issue de la réunion du conseil des ministres qui a approuvé la prolongation le mandat de ce contingent jusqu’au 31 mai 2023. Les élus allemands doivent encore valider cette décision.

Jusqu’en avril, les forces armées allemandes étaient engagées dans deux missions sur le sol malien : 328 militaires prennent part à la Mission de formation de l’Union européenne au Mali (EUTM) et près de 1.100 autres, à la MINUSMA. 

Mais, l’UE a suspendu le mois dernier les entraînements de l’armée et de la garde nationale malienne. Cette mission de formation va néanmoins se poursuivre ailleurs dans la région sahélienne, « en mettant l’accent sur le Niger », a mentionné Mme Hoffmann.

Divers Etats ont entrepris de revoir leur implication dans la MINUSMA. Les pays occidentaux condamnent, entre autres, la présence de mercenaires du groupe russe Wagner, venus au Mali à la demande de la junte militaire au pouvoir à Bamako.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.