Deux nouveaux sous-variants d’Omicron à l’origine d’une nouvelle vague de Covid-19 en Afrique du Sud

Deux nouveaux sous-variants d’Omicron à l’origine d’une nouvelle vague de Covid-19 en Afrique du Sud

L’Afrique du Sud est en proie à une nouvelle vague de la pandémie de Covid-19 à l’origine de laquelle sont deux sous-variants d’Omicron récemment identifiés, a déclaré mercredi l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), ajoutant que leur virulence n’a pas encore été déterminée.

« Les scientifiques sud-africains qui ont identifié Omicron à la fin de l’année dernière ont maintenant signalé deux autres sous-variants d’Omicron, BA.4 et BA.5, comme étant à l’origine d’un pic de cas en Afrique du Sud», a fait savoir lors d’un point de presse, le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

«Il est trop tôt pour savoir si ces nouveaux sous-variants peuvent causer des formes plus graves de la maladie que les autres sous-variants d’Omicron », a poursuivi le patron de cette agence spécialisée des Nations Unies. 

En attendant, les premières données laissent penser que le vaccin continue d’assurer une protection suffisante contre les forces graves du Covid-19 et de limiter les risques de décès.

« La meilleure façon de protéger la population reste la vaccination, ainsi que les mesures sociales et de santé publique qui ont fait leurs preuves», a-t-il soutenu.

Depuis le début de la crise sanitaire mondiale liée au Covid-19, l’OMS a recensé plus de 6,2 millions de morts des suites de cette maladie à l’échelle mondiale.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.