Corée du Nord : Kim Jong-un veut renforcer l’arsenal nucléaire de son pays

Corée du Nord : Kim Jong-un veut renforcer l’arsenal nucléaire de son pays

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a l’intention de «renforcer et développer» l’armement nucléaire de son pays, et ce, malgré les lourdes sanctions qui pèsent contre la Corée du Nord, rapportent ce mardi les médias officiels de la péninsule.

Selon l’agence de presse nord-coréenne KCNA, Kim Jong-un a fait son annonce à l’occasion d’un défilé militaire géant organisé hier soir sur la place Kim Il Sung à Pyongyang, pour célébrer le 90ème anniversaire de l’Armée populaire révolutionnaire de Corée.

Dans ce discours, Kim Jong-un a mis en garde sur la possibilité d’utiliser offensivement les armes nucléaires de son pays « si une force quelconque tente d’usurper les intérêts fondamentaux » de la Corée du Nord.

Lors de ce défilé, les armes les plus sophistiquées, en particulier des missiles balistiques hypersoniques ainsi que le nouveau missile balistique intercontinental (ICBM) Hwasong-17, ont été exposées.

La Corée du Nord fait l’objet de sanctions internationales sévères en raison de ses programmes nucléaires et balistiques. Et les négociations diplomatiques visant à convaincre le dirigeant d’y renoncer sont au point mort depuis l’échec, en 2019, d’une rencontre entre Kim Jong-un et le président américain de l’époque Donald Trump.

Des responsables et des analystes américains et sud-coréens estiment que Pyongyang pourrait bientôt reprendre ses essais d’armes nucléaires, interrompus depuis 2017.

Des images satellitaires ont montré des signes d’activité dans un tunnel du site de Punggye-ri, lequel, selon la Corée du Nord, avait été démoli en 2018 avant le premier sommet entre l’ex-président américain Donald Trump et Kim Jong-un.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.