Plus de 300 morts dans les inondations en Afrique du Sud, selon un dernier bilan

Plus de 300 morts dans les inondations en Afrique du Sud, selon un dernier bilan

Au moins 306 personnes ont perdu la vie dans les inondations qui ont touché ces derniers jours la côte Est de l’Afrique du Sud, d’après un nouveau bilan rendu public mercredi par les responsables locaux. 

Le délégué du département de la santé de la province du Kwazulu-Natal a indique que des dépouilles continuent d’être acheminées dans les morgues, pendant que des dizaines de personnes demeurent portées disparues et risquent d’alourdir le bilan définitif des victimes. 

Dans la périphérie de Durban, métropole portuaire au cœur de ce sinistre, le paysage semble apocalyptique, avec, entre autres, des brèches béantes laissées par des glissements de terrain. 

«En 48 heures, il est tombé plus de 450 mm d’eau dans certaines zones», a confié à la presse la prévisionniste Dipuo Tawana. De l’avis de certains météorologues, le niveau des précipitations enregistré est similaire à celui «normalement associé aux cyclones».

«Nous voyons des tragédies similaires frapper le Mozambique, le Zimbabwe, mais aujourd’hui, c’est nous qui sommes touchés», a regretté le chef d’Etat sud-africain, Cyril Ramaphosa, qui a rendu visite mercredi matin aux familles et proches de victimes à Clermont, modeste faubourg de Durban. Les responsables locaux militent pour que l’état de catastrophe naturel soit déclaré.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.