Algérie : Tebboune gracie 1076 condamnés et libère 70 prisonniers du Hirak

Algérie : Tebboune gracie 1076 condamnés et libère 70 prisonniers du Hirak

La présidence algérienne a annoncé ce dimanche dans un communiqué, que le chef d’Etat, Abdelmadjid Tebboune a gracié 1 076 condamnés et ordonné la libération, en attendant la tenue de leurs procès, de 70 prisonniers arrêtés pour leurs liens avec le mouvement de protestation  Hirak.

Le dirigeant algérien a paraphé « un décret présidentiel portant grâce en faveur de 1.076 détenus condamnés définitivement», à l’occasion du mois de Ramadan, a indiqué son cabinet dans un communiqué, ajoutant que le président a également «ordonné des mesures de clémence en faveur de 70 accusés dans des affaires de troubles à l’ordre public». Ces 70 détenus ont été libérés mercredi et jeudi dans l’attente de leurs procès.

Dans ce lot figure d’après le Comité national pour la libération des détenus (CNLD), Chems Eddine Laalami, alias Brahim, qui fait partie des figures de proue du Hirak et était en détention depuis juillet dernier.

Ce couturier avait protesté en février 2019 à Bordj Bou Arreridj, dans le Nord-est de l’Algérie, pour condamner la candidature à un cinquième mandat présidentiel d’Abdelaziz Bouteflika.

Par ailleurs, Zaki Hannache, activiste des droits de l’Homme connu pour son engagement dans le Hirak et incarcéré en février dernier pour «apologie d’actes terroristes» et «diffusion de fausses informations», a aussi été libéré ces derniers jours.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.