Brésil : Bolsonaro remercie le patron de Petrobras après des hausses des prix des carburants

Brésil : Bolsonaro remercie le patron de Petrobras après des hausses des prix des carburants

Le chef d’Etat brésilien, Jair Bolsonaro, a révoqué lundi le patron de la compagnie pétrolière publique Petrobras, Joaquim Silva e Luna, pour avoir considérablement haussé les prix des carburants à sept mois du scrutin présidentiel au Brésil.

Le ministère brésilien des Mines et de l’Energie a confirmé la mise à l’écart du président de Petrobras, avant de proposer, pour le remplacer, l’économiste Adriano Pires, un expert du gaz et du pétrole. Cette désignation devra être confirmée le 13 avril prochain par le conseil d’administration de Petrobras, a ajouté le ministère.

Le même département a également proposé la nomination de Rodolfo Landim au sommet du conseil d’administration. Cet entrepreneur a travaillé chez Petrobras plus de deux décennies durant. Présentement, il dirige le Flamengo, le club de football le plus populaire du pays.

Pour rappel, c’est en février 2021 que Joaquim Silva e Luna, un général de réserve et ancien ministre de la Défense, a pris les rênes de Petrobras. Au début de ce mois, cette compagnie a annoncé une augmentation de 18,8% du prix de l’essence et de 24,9 % du gas-oil provenant de ses raffineries, à cause de l’instabilité sur le marché mondial du brut due à l’invasion russe en Ukraine et les sanctions infligées à Moscou.

Cette augmentation a fort déplu au dirigeant d’extrême droite, Jair Bolsonaro, qui essaye de ralentir l’inflation à sept mois du scrutin présidentiel lors duquel il sera candidat à sa propre succession.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.