L’Arabie saoudite sécurise environ 2.500 puits d’eau après la mort tragique de l’enfant marocain Rayan

L’Arabie saoudite sécurise environ 2.500 puits d’eau après la mort tragique de l’enfant marocain Rayan

Les autorités saoudiennes ont annoncé avoir «comblé et fortifié» environ 2.500 puits d’eau abandonnés sur le territoire national, après le décès dramatique du petit enfant marocain Rayan, coincé durant cinq jours au fond d’un puits de 32 mètres de profondeur près de Chefchaouen au nord du Maroc.

«Pour assurer la sécurité de tous …, le ministère a pu combler et fortifier 2.450 puits abandonnés», a posté dimanche sur Twitter, le ministère saoudien de l’Environnement, de l’Eau et de l’Agriculture. 

Le ministère «continue à travailler pour combler les puits restants » qui constituent un danger, peut-on lire par la suite. Le gouvernement a par ailleurs demandé aux résidents de signaler tout puits dangereux ou non couvert. 

Cette mesure a été prise après le décès de Rayan, cet enfant marocain âgé de cinq ans qui est accidentellement tombé mardi 1er février dans un puits avant d’être extrait par les équipes de secours fortement mobilisées. 

Malgré les importants moyens utilisés pour le sauver, l’enfant Rayan n’a pas survécu à ce tragique incident, son corps sans vie ayant été finalement extirpé de ce piège, samedi dernier. 

Cette opération a donné lieu à une vive émotion non seulement au Maroc mais également dans le reste de la planète. Cet enfant a été enterré lundi dans son village natal d’Ighrane, situé au nord du Royaume.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.