L’Irak érigera une barrière à sa frontière avec la Syrie

L’Irak érigera une barrière à sa frontière avec la Syrie

Le gouvernement irakien envisage d’ériger un mur en béton à sa frontière avec la Syrie afin d’améliorer la sécurité dans la région.

«Le gouvernement a accepté de débloquer des fonds au ministère de l’Intérieur pour entamer la construction d’une barrière en béton le long de la frontière avec la Syrie», a déclaré mardi, le porte-parole de l’exécutif irakien, Hassan Nazim, selon la chaîne de télévision Al Sumaria.

Par ailleurs, le gouvernement irakien a promis de poursuivre la traque des mouvements terroristes actifs dans la région dans l’objectif d’y garantir la sécurité, a confié le même responsable aux médias au terme d’une rencontre gouvernementale portant, entre autres, sur la situation à proximité de la frontière entre l’Irak et la Syrie.

Pour information, la frontière entre les deux pays voisins s’étend sur 610 kilomètres. Pour le moment, le tronçon de la frontière qui sera clôturé par un mur, n’a pas encore été précisé.

Rappelons qu’en mars dernier, le porte-parole du commandement opérationnel de l’armée irakienne, le général Tahsin al-Khafaji avait déclaré à la presse russe, que le gouvernement irakien avait clos 140 kilomètres de sa frontière avec la Syrie dans le nord du territoire afin d’empêcher l’entrée des terroristes.

En clair, un fossé de trois mètres de largeur et de profondeur ainsi qu’une clôture en barbelés avaient été mis en place au niveau de cette portion de la frontière.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.