Allemagne : La police a eu illégalement recours aux informations d’une application anti-Covid dans une enquête

Allemagne : La police a eu illégalement recours aux informations d’une application anti-Covid dans une enquête

Les forces de l’ordre de la ville allemande de Mayence (ouest) ont été décriées pour avoir eu recours, pour les besoins d’une enquête, à une application de traçage anti-Covid destinée à faciliter l’enregistrement des clients des bars et restaurants et censée garantir la protection des informations.

Cette affaire a eu lieu vers la fin de 2021, mais elle n’a été dévoilée que dernièrement. Le 29 novembre dernier, un homme a trouvé la mort après avoir fait une chute au sortir d’un restaurant de Mayence. 

Dans l’espoir de retrouver des témoins, les enquêteurs de la police ont utilisé l’application Luca, qui aide les bars et restaurants à enregistrer leur clientèle en perspective d’un éventuel traçage en cas de contamination.

Cette méthode a permis à la police d’entrer en contact avec 21 personnes, auxquelles le parquet de Mayence a adressé ses excuses depuis. Une enquête sera ouverte, a annoncé, pour sa part, le commissariat local à la protection des données. 

« Le cas présent est grave car l’interdiction légale d’utiliser les données de suivi des contacts à des fins policières, est clairement et sans équivoque inscrite dans la loi sur les infections », qui encadre la réponse allemande à la crise sanitaire liée au coronavirus, a soutenu mardi le commissaire à la protection des données du Bade-Wurtemberg, Stefan Brink, dans les colonnes du journal économique Handelsblatt.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.