Le Kenya : La menace pour l’écosystème de la faune

Le Kenya : La menace pour l’écosystème de la faune

Les projets en cours à Naivasha constituent une menace pour l’écosystème de la faune, ont averti les défenseurs de l’environnement.

Il s’agit principalement des projets autour de Mai Mahiu et des sites d’exploration géothermique à Olkaria, qui ont bloqué les routes migratoires de la faune, provoquant une hausse des cas de conflits entre l’homme et la faune.

Selon Francis Muthui, président des Amis du lac Naivasha, les investissements massifs à Naivasha portent un coup dur à la conservation de la faune.

Il a noté que des dizaines d’animaux sauvages ont été déplacés au niveau de Mai Mahiu qui a vu la construction d’un dépôt de conteneurs et de la gare ferroviaire.

Même situation à Olkaria et au parc national de Hells Gate, où le forage géothermique en cours a repoussé davantage d’animaux dans les fermes voisines.

M. Mahiu a noté que l’évaluation de l’impact environnemental effectuée avant les réalisations des projets, que les routes de la faune ne seraient pas affectées, regrettant que la réalité sur le terrain soit toute autre.

Talia Stiegler

Talia Stiegler

Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l'Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler