Afrique du Sud: Arrestation de quatre personnes pour braconnage de rhinocéros

Afrique du Sud: Arrestation de quatre personnes pour braconnage de rhinocéros

Quatre individus suspectés de braconnage de cinq rhinocéros dans la province du Cap occidental (sud-ouest) ont été arrêtés et seront traduits devant la justice, a indiqué lundi la police locale.

«Cinq rhinocéros ont été attaqués par des braconniers dans la réserve animalière Inverdoorn, située tout près de la ville du Cap», a déclaré le porte-parole de la police provinciale, Wesley Twiggs, précisant que quatre rhinocéros ont été tués tandis que le cinquième a survécu à une balle dans la tête.

Il a ajouté que les quatre suspects arrêtés devaient comparaître devant le tribunal de première instance de la ville de Ceres, notant qu’une unité spéciale de la police chargée de la protection des espèces menacées d’extinction avait mené les enquêtes.

Pour sa part, Razeena Omar, directeur de l’Autorité de conservation de la biodiversité dans la province CapeNature, a déclaré qu’il existe une tolérance zéro pour les crimes contre la biodiversité dans le Cap occidental.

Selon des chiffres officiels, un total de 394 rhinocéros ont été tués dans le pays pour leurs cornes en 2020, contre 594 en 2019, soit une baisse de 33% largement attribuée aux confinements liés au coronavirus.

Trente rhinocéros blancs, une espèce menacée d’extinction, ont récemment été déplacés de l’Afrique du Sud au Rwanda dans le cadre d’un programme visant à reconstituer la population de l’espèce dans d’autres pays africains, a indiqué l’ONG internationale African Parks.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.