Royaume-Uni : Boris Johnson renforce les mesures de lutte contre le variant Omicron

Royaume-Uni : Boris Johnson renforce les mesures de lutte contre le variant Omicron

Dans une allocution télévisée hier soir à la nation, le Premier ministre britannique, Boris Johnson a annoncé de nouvelles mesures pour contrer la propagation du variant Omicron, la nouvelle souche du Covid-19 apparue pour la première fois le 24 novembre dernier en Afrique du Sud.

Boris Johnson a annoncé une forte accélération de la campagne de rappel vaccinal, annonçant notamment que toutes les personnes âgées de plus de 18 ans en Angleterre, pourraient recevoir une troisième dose du vaccin d’ici décembre, soit un mois plus tôt que ce qui était initialement prévu. 

Toujours hier dimanche, le ministère de la santé a aussi annoncé qu’à partir de demain mardi, les cas contacts (totalement vaccinés) de personnes testées positives au Covid-19 seront priés d’effectuer quotidiennement des tests antigéniques pendant sept jours et ceux qui ne sont pas vaccinés devront rester isolés pour une durée de dix jours.

Peu avant l’allocution du Premier ministre, les responsables de santé au Royaume-Uni avaient annoncé qu’ils relevaient le niveau d’alerte Covid en raison d’une «rapide augmentation» des cas positifs du variant Omicron. 

Le niveau est donc passé de trois à quatre, ce qui est le deuxième niveau le plus élevé au Royaume-Uni, et signifie que « la transmission est élevée et que la pression sur les services de santé est généralisée et importante ou en augmentation». 

Les responsables sanitaires ont confirmé que, bien que la gravité d’Omicron ne soit pas encore connue, « les premiers éléments montrent qu’il se propage beaucoup plus rapidement que le variant Delta et que la protection vaccinale contre les maladies symptomatiques d’Omicron est réduite». 

Le nombre total de cas d’Omicron détectés au Royaume-Uni a atteint 3.137, soit une augmentation de 65% par rapport au total de 1.898 cas recensés samedi, mais le nombre réel de cas serait en réalité bien supérieur au chiffre avancé. 

Mercredi dernier, Boris Johnson avait déjà présenté de nouvelles mesures, dont le retour au télétravail et l’introduction du passeport sanitaire en certains lieux, qui seront soumises au vote des députés demain mercredi. 

Avec plus de 146.000 morts et quelque 50.000 nouvelles contaminations enregistrées chaque jour, le Royaume-Uni est particulièrement touché par la pandémie. 

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.