L’action du laboratoire Valneva rebondit en bourse après un accord d’achat anticipé de son vaccin par Bahreïn

L’action du laboratoire Valneva rebondit en bourse après un accord d’achat anticipé de son vaccin par Bahreïn

Le laboratoire franco-autrichien Valneva a signé un accord d’achat anticipé avec le gouvernement bahreïni pour la livraison d’un million de doses de son candidat vaccin contre le coronavirus, a annoncé le laboratoire. 

Cette transaction a permis à Valneva de mettre provisoirement fin à six séances successives de baisse de son action en bourse. Le titre Valneva varie selon les bonnes ou mauvaises nouvelles. 

Lors de la séance du 29 novembre dernier, le  titre Valneva avait atteint son record historique à 29,44 euros (35,34 dollars) suite à l’annonce d’un accord signé avec l’allemand IDT Biologika pour produire au niveau local le candidat vaccin inactivé contre le coronavirus de ce laboratoire. Mais, par la suite, le titre a perdu plus d’un tiers de sa valeur jusqu’à équivaloir à 19,52 euros (23,42 dollars) dans la matinée du mardi 7 décembre 2021.

Mis à mal depuis vendredi dernier par la parution d’une étude comparative sur l’efficacité de divers vaccins en tant que dose de rappel dans le journal scientifique The Lancet, Valneva a repris du poil de la bête mercredi suite à la signature d’un accord d’achat anticipé avec les autorités bahreïnies pour la livraison d’un million de doses. 

Dans un communiqué, le laboratoire précise que l’accord avec cet Etat s’étend sur deux ans, sans évoquer son montant. Aux alentours de 9h55, son titre a bondi de 7,9 % pour se chiffrer à 23,2 euros (27,8 dollars). 

«Les citoyens et résidents bahreïnis auront la possibilité de choisir parmi une variété de vaccins, ce qui aura un impact positif sur l’augmentation des taux de vaccination, 93 % de la population éligible étant désormais entièrement vaccinées dans le royaume», a déclaré un porte-parole de l’exécutif bahreïni.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.