Bolsonaro fait nommer un évangélique à la Cour suprême au Brésil

Bolsonaro fait nommer un évangélique à la Cour suprême au Brésil

Le chef d’Etat brésilien, Jair Bolsonaro a désigné le pasteur André Mendonça, candidat pour occuper un siège au sein de la Cour suprême du Brésil. 

Pour rappel, le président brésilien s’était engagé à nommer un membre «terriblement évangélique» à la plus haute instance judiciaire du pays. Dans cette optique, il a jeté son dévolu sur André Mendonça, un pasteur presbytérien âgé de 48 ans qui a été son ministre de la Justice avant de devenir le défenseur des intérêts de l’Etat brésilien au sein de l’exécutif. 

Au niveau du Sénat, le candidat de Jair Bolsonaro a été soumis à une sorte d’interrogatoire, pendant lequel il a fait des déclarations mesurées et pris parti pour la laïcité. Au final, sa nomination a été validée avec une large majorité. 

«Un pas pour un homme, un bond pour les évangéliques», a réagi André Mendonça après avoir eu conformation de sa nomination. D’après nombre d’observateurs, cette désignation vise à séduire l’électorat évangélique, qui constitue plus de 30 % de la population brésilienne. 

Le président Bolsonaro a déjà désigné deux des onze juges de la Cour suprême, qui, souvent, entre en conflit avec lui. Il se peut qu’il en nomme deux autres au cas où l’âge de la retraite des juges était abaissé à 70 ans, sur la base d’une nouvelle réforme.

Sarah J Cohen

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.