Washington évoque des préparatifs de la Russie pour une agression contre l’Ukraine

Washington évoque des préparatifs de la Russie pour une agression contre l’Ukraine

Après une réunion de l’Otan à Riga hier mercredi, le chef de la diplomatie américaine, Anthony Blinken a évoqué des «preuves» montrant que Moscou prépare une agression contre Kiev, et a menacé la Russie de sanctions si elle passe à l’action. 

Selon le secrétaire d’Etat américain, les «actions agressives significatives» envisagées par la Russie, incluent des efforts en vue de déstabiliser l’Ukraine de l’intérieur ainsi que des opérations militaires à grande échelle. 

Dans la perspective d’une rencontre avec son homologue russe, Sergueï Lavrov en Suède ce jeudi, le chef de la diplomatie américaine a insisté sur le fait que «la diplomatie est la seule manière responsable de résoudre cette crise potentielle», mais a prévenu que toute agression de la part de Moscou aurait des «conséquences profondes et durables». 

Anthony Blinken a évoqué notamment des mesures économiques à impact élevé et souligné que les alliés de l’Otan «veillent à ce que l’Ukraine ait des moyens de se défendre». De son côté, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé à des «négociations directes» avec Moscou.

Cela fait des semaines que Kiev et les Occidentaux s’inquiètent du renforcement du potentiel militaire russe aux frontières ukrainiennes et les craintes grandissent face à une escalade dans ce conflit qui couve depuis longtemps. 

Accusé de soutenir les séparatistes qui combattent Kiev, Moscou, qui a annexé la Crimée en 2014, a fermement nié préparer une attaque contre l’Ukraine et reproche à l’Otan d’attiser les tensions. De son côté, la Russie accuse l’Ukraine de rassembler des dizaines de milliers de soldats dans l’est du pays. 

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.