L’Inde : Paytm a perdu un quart de sa valeur au premier jour de sa cotation à la Bourse de Bombay

L’Inde : Paytm a perdu un quart de sa valeur au premier jour de sa cotation à la Bourse de Bombay

Paytm, pionnier du paiement en ligne en Inde, a perdu un quart de sa valeur au premier jour de sa cotation à la Bourse de Bombay jeudi, reflétant les inquiétudes des investisseurs quant à sa capacité à devenir rentable.

Après avoir levé 2,5 milliards de dollars pour son introduction en Bourse, au prix de 2.150 roupies par action, la plateforme a fini sur un plongeon de 27% au premier jour d’échanges, avec un titre ne valant plus que 1.650 roupies.

Paytm a battu le record historique de la plus grosse introduction en Bourse en Inde, auparavant détenu par Coal India à 2 milliards de dollars en 2010.

Parmi les grands investisseurs de la plateforme, se trouvent le fonds japonais Softbank Vision, Berkshire Hathaway de Warren Buffett, et Ant et Alibaba du magnat chinois Jack Ma.

Vijay Shekhar Sharma, directeur général de l’entreprise qu’il a fondée à l’âge de 32 ans, détient près de 14% des parts. A la tête d’une fortune de 2,4 milliards de dollars selon Forbes, il est le plus jeune milliardaire d’Inde.

La capitalisation boursière de Paytm est passée de 20 milliards de dollars à un peu moins de 13,6 milliards de dollars à la clôture jeudi.

Paytm, lancé en 2010, est la plus grande plateforme de paiement de l’Inde, avec des transactions déclarées d’une valeur de plus de 54 milliards de dollars en 2020-2021.

L’entreprise a bénéficié des efforts du gouvernement pour freiner les transactions en espèces, avec notamment la démonétisation de presque tous les billets de banque en 2016  mais aussi de la pandémie de coronavirus.

Les paiements numériques en Inde ont été multipliés par 16 au cours des quatre dernières années, passant de 1,6 milliard de transactions en 2017 à 26 milliards pour l’exercice 2020-2021.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.