L’Etat islamique revendique les nouveaux attentats-suicides à Kampala

L’Etat islamique revendique les nouveaux attentats-suicides à Kampala

Le groupe terroriste Etat Islamique (EI) a revendiqué les trois attentats-suicides commis ce mardi à Kampala, la capitale de l’Ouganda, faisant six morts, dont les trois kamikazes et une trentaine de blessés.

Dans un communiqué relayé par l’agence de presse Amaq, l’EI confirme que les explosions ont été déclenchées par des kamikazes d’origine ougandaise. Une première explosion a eu lieu près du commissariat central, et deux autres très près du Parlement, obligeant les députés à évacuer les lieux.

Hormis les trois kamikazes, le bilan officiel des attentats est de «trois morts» dont un policier et 33 blessés, a indiqué le porte-parole de la police Fred Enanga.

Peu après ces attentats, le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres a fermement condamné ces attaques terroristes dans la capitale ougandaise, et souhaité que toutes les personnes impliquées soient rapidement traduites devant la justice.

Le groupe terroriste État islamique avait déjà revendiqué des attaques en Ouganda le mois dernier. Le président ougandais, Yoweri Museveni, avait alors tenté de rassurer ses compatriotes en leur promettant de «vaincre cette criminalité comme nous avons vaincu toutes les autres criminalités».

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.