Washington qualifie de «dangereux » le tir par la Russie d’un missile antisatellite

Washington qualifie de «dangereux » le tir par la Russie d’un missile antisatellite

Washington a qualifié lundi, de «dangereux et irresponsable» le tir par la Russie d’un missile antisatellite dans une démonstration de force ayant directement menacé la sécurité des astronautes à bord de la Station spatiale internationale (ISS). Cette affaire a ravivé, selon les experts, les craintes de voir les grandes puissances s’affronter dans l’espace.
Lundi, «la Russie a conduit de façon irresponsable un test destructeur de missile antisatellite à ascension directe à l’encontre de l’un de ses propres satellites », a déclaré dans un communiqué, le ministre américain des Affaires étrangères, Antony Blinken.
«Ce test a jusqu’ici généré plus de 1.500 débris orbitaux traçables, et va probablement générer des centaines de milliers de morceaux plus petits de débris orbitaux», a-t-il déploré.
Pour sa part, la Nasa a rapporté dans un autre communiqué que la Station spatiale passe « à travers ou près du nuage (de débris, ndlr) toutes les 90 minutes ».
Au cours des deuxième et troisième passages, survenus lundi, entre près de 2h00 et 4h00 du matin heure de la côte Est des Etats-Unis, les sept cosmonautes présentement à bord de l’ISS ont trouvé refuge dans leurs vaisseaux, amarrés à la station, afin d’être prêts pour une possible évacuation d’urgence. Il est à noter que, parmi eux, il y a quatre Américains, deux Russes et un Allemand.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.