Le Royaume-Uni : Interdiction de la vente de nouveaux camions diesel à partir de 2040

Le Royaume-Uni : Interdiction de la vente de nouveaux camions diesel à partir de 2040

L’industrie automobile britannique fait pression en privé contre la proposition visant à interdire la vente de nouveaux camions diesel à partir de 2040, alors que les constructeurs sont divisés sur le moment où les poids lourds devraient abandonner les combustibles fossiles.

En juillet, le gouvernement a fait part de son intention d’interdire les moteurs à combustion interne dans les camions après 2040, cinq ans après l’interdiction des voitures à essence et diesel en 2035, afin de lutter activement contre la crise climatique.

Selon la presse, un des lobbies les plus puissants de l’industrie a beau avoir déclaré publiquement que l’interdiction proposée est un « engagement audacieux » qui nécessiterait un soutien financier du gouvernement, ils continuent de penser en privé qu’une interdiction devrait être retardée.

Les ventes de voitures électriques évoluent déjà rapidement, mais les poids lourds sont beaucoup plus difficiles à électrifier en raison des lourdes charges qu’ils transportent et des longues distances qu’ils traversent.

Les camions étaient responsables de 19 millions de tonnes de CO2 émis en 2019, soit 16 % des émissions britanniques dues aux transports, selon les chiffres officiels du gouvernement.

Sarah J Cohen

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.