La pandémie de Covid-19 franchit officiellement la barre des cinq millions de morts dans le monde

La pandémie de Covid-19 franchit officiellement la barre des cinq millions de morts dans le monde

Selon un comptage réalisé par l’AFP (Agence France Presse) hier lundi à partir des bilans officiels, le nombre des victimes de la pandémie de Covid-19 a franchi la barre des cinq millions de personnes dans le monde depuis que l’OMS a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre 2019 en Chine. 

Ce triste seuil symbolique est franchi alors que le nombre de décès quotidiens à travers le monde est repassé, pour la première fois depuis près d’un an, sous le seuil de 8.000 décès début octobre et les bilans varient énormément selon les continents. 

Le directeur général de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) Tedros Adhanom Ghebreyesus a expliqué la semaine dernière lors d’une conférence de presse, que le nombre total de cas et de décès du Covid-19 est en train d’augmenter pour la première fois depuis deux mois à cause de la hausse actuelle de l’épidémie en Europe, qui surpasse le déclin observé dans les autres régions du monde. 

C’est principalement dans la partie orientale du continent européen que la situation est alarmante. Les chiffres officiels révèlent qu’en Russie plus de 1.000 personnes décèdent du Covid-19 chaque jour en moyenne depuis le 20 octobre. Après la Russie, l’Ukraine et la Roumanie sont actuellement les deux pays d’Europe qui enregistrent le plus de décès quotidiens, avec respectivement 546 et 442 morts par jour en moyenne sur les sept derniers jours. 

Mais la région la plus endeuillée du monde, avec 1.521.193 décès enregistrés depuis le début de la pandémie, reste l’Amérique Latine et les Caraïbes, avec un nombre de décès quotidiens qui tourne actuellement autour de 840, mais en baisse depuis mai 2021. 

Ce bilan, qui ne prend en compte que les décès comptabilisés par les autorités de santé nationales, ne représente qu’une part des décès réellement liés au coronavirus. En effet, l’OMS estime qu’en considérant la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé. 

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.