L’Equateur : Des navires approvisionnés par contrebandiers équatoriens

L’Equateur : Des navires approvisionnés par contrebandiers équatoriens

Une enquête journalistique a dénoncé l’approvisionnement par des contrebandiers équatoriens, des navires qui pêchent dans les eaux internationales à proximité de l’archipel des Galapagos, reconnu dans le monde entier pour sa grande biodiversité.

Selon le site d’investigation « Codigo Vidrio », les contrebandiers équatoriens, profitant des faibles contrôles de la vente de carburant sur la côte Pacifique, fournissent cette flotte de 300 bateaux de pêche, en carburant nécessaire pour prolonger leur « déprédation ».

Le site précise qu’au moins quatre navires-citernes, d’une capacité de stockage de 45000 tonnes de carburant, dont la valeur est estimée à 24 millions de dollars, opèrent dans la zone.

Il indique que ces bateaux capturent jusqu’à 70 % des calmars du monde, soulignant que la pêche illégale est la sixième économie criminelle la plus lucrative au monde, avec des revenus estimés entre 15 et 36 milliards de dollars, selon un rapport daté de 2017 de Global Financial Integrity.

Sarah J Cohen

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.