La Suisse : La lutte contre la multiplication de féminicide

La Suisse : La lutte contre la multiplication de féminicide

La lutte contre la multiplication de féminicide est l’une d’une longue série noire l’homicide en Suisse. 23 femmes sont mortes de violences conjugales depuis le début de l’année.

Ainsi, si l’année 2021 a été violente, le nombre élevé d’homicides cette année s’inscrit malheureusement dans la lignée des statistiques de ces dernières années, selon le premier rapport étatique de la Suisse sur les violences à l’égard des femmes, publié en juin dernier, 21 femmes ont été victimes d’homicides dans la sphère domestique en 2020, 19 en 2019. Les tentatives d’homicides ont en revanche nettement augmenté entre 2019 et 2020, passant de 28 à 43.

«Nous continuons d’observer la situation avec une extrême vigilance. Cette série d’homicides nous préoccupe évidemment, commente Sylvie Durrer, directrice du bureau fédéral de l’égalité, citée par la publication, ajoutant que « nous ne constatons pas d’aggravation liée à la crise, mais nous ne voyons malheureusement pas d’amélioration non plus.»

Depuis janvier 2021, le gouvernement fédéral met également à disposition 3 millions de francs par an pour des projets de prévention, précisant que l’Office fédéral de la statistique mène en outre une enquête complémentaire sur tous les homicides pendant cinq ans (2019-2024).

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.