L’Italie : Procès de l’ancien ministre de l’intérieur, Matteo Salvini, accusé d’avoir bloqué illégalement en mer 147 migrants en 2019 attire l’attention de la presse locale. 

L’Italie : Procès de l’ancien ministre de l’intérieur, Matteo Salvini, accusé d’avoir bloqué illégalement en mer 147 migrants en 2019 attire l’attention de la presse locale. 

Le procès du dirigeant italien d’extrême droite Matteo Salvini, accusé d’avoir bloqué illégalement en mer 147 migrants en 2019 lorsqu’il était ministre de l’Intérieur, a démarré samedi à Palerme, en Sicile.

Le procès s’était ouvert le 15 septembre mais avait été renvoyé immédiatement, souligne le quotidien, relevant que l’audience devrait être largement procédurale, le juge Roberto Murgia devant décider de la recevabilité des témoins présentés.

M. Salvini est accusé de séquestration de personnes et d’abus de pouvoir pour avoir interdit le débarquement de 147 migrants secourus en mer par l’ONG Open Arms en août 2019, précisant qu’il avait refusé pendant six jours d’accorder un port sûr au navire d’une ONG qui mouillait au large de la petite île italienne de Lampedusa (au sud de la Sicile) alors que les conditions à bord s’aggravaient.

 

Talia Stiegler

Talia Stiegler

Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l'Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler