Londres : Ineos investit plus de 2 milliards d’euros dans la production d’hydrogène vert

Londres : Ineos investit plus de 2 milliards d’euros dans la production d’hydrogène vert

Le groupe britannique Ineos a annoncé lundi dernier investir plus de 2 milliards d’euros dans la production d’hydrogène vert, une énergie propre clé pour décarboner le secteur industriel.

« Il s’agira du plus gros investissement jamais réalisé en Europe dans des projets d’électrolyse visant à produire de l’hydrogène vert », a annoncé Ineos dans un communiqué, précisant que sa filiale Inovyn est déjà le plus grand opérateur européen d’électrolyse.

Dans le cadre de cet investissement, des usines seront construites en Norvège, en Allemagne et en Belgique au cours des 10 prochaines années. Des investissements sont également prévus au Royaume-Uni et en France.

L’hydrogène dit « vert » est produit par électrolyse de l’eau en utilisant de l’électricité d’origine renouvelable (éolienne, solaire ou hydroélectrique).

Considéré comme l’un des meilleurs atouts pour décarboner les industries lourdes qui participent au réchauffement climatique, L’hydrogène brûle beaucoup plus proprement que les carburants fossiles et ne libère que de la vapeur d’eau.

Sarah J Cohen

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.