Kigali et Luxembourg concluent un accord en matière de coopération financière

Kigali et Luxembourg concluent un accord en matière de coopération financière

Le Rwanda a pour ambition de devenir un centre privilégié pour les investissements nationaux sur le continent africain. Dans cette optique, le gouvernement rwandais a décidé de conclure des accords de partenariat stratégique avec le Grand-duché du Luxembourg.

Mardi dernier, ces deux pays ont conclu un accord pour stimuler les activités du Centre financier international de Kigali (KIFC). Cette signature a eu lieu dans le cadre de la Semaine africaine de la microfinance qui se déroule dans la capitale rwandaise, Kigali.

Cet accord a pour objectif d’appuyer la progression du KIFC à travers « la mise à profit de l’expertise de l’écosystème financier luxembourgeois ». En clair, cette convention permettra de renforcer des capacités, développer la finance durable, installer un écosystème fintech et créer une place de marché pour les investissements à impact au Rwanda.

« L’étape du partenariat que nous venons de signer soutiendra notre ambition de devenir un centre financier international privilégié. Ce qui est conforme à notre aspiration à devenir un pays à revenu intermédiaire, d’ici 2035 et un pays à revenu élevé, d’ici 2050 », a déclaré le ministre rwandais des Finances et de la Planification économique, Uzziel Ndagijimana.

Le KIFC entend de devenir la première destination financière internationale sur le sol africain et le numéro un en matière d’opérations transfrontalières.

Talia Stiegler

Talia Stiegler

Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l'Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler