La France: Nouvelles mesures pour accompagner les start-up et PME de la transition écologique

La France: Nouvelles mesures pour accompagner les start-up et PME de la transition écologique

Le gouvernement français a annoncé de nouvelles mesures pour accompagner les start-up et PME de la transition écologique.

A l’occasion de la rencontre Meet’Up Greentech 2021, tenue du 19 au 22 octobre, Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, et Cédric O, secrétaire d’État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, ont réaffirmé leur soutien aux entreprises porteuses de solutions innovantes pour la transition écologique.

Ils ont ainsi annoncé de nouvelles mesures de soutien en leur faveur, notamment le lancement de nouveaux appels à manifestation d’intérêt, avec pour priorité l’accélération de la réduction des phytosanitaires, la décarbonation des activités, le déploiement des mobilités douces, l’économie circulaire et la lutte contre les pollutions, ainsi que la création d’une plateforme d’accompagnement au développement des start-up et PME indique un communiqué du ministère français de la Transition écologique.

Pour l’exécutif français, le secteur des innovations vertes s’impose comme un moteur de la relance, de l’emploi et de la réindustrialisation.

Dans ce cadre, le plan de relance mis en place par le gouvernement a créé un contexte favorable pour les entrepreneurs de l’innovation.

Ainsi, les levées de fonds des start-up labellisées « Greentech innovation » sont passées de 70 millions d’euros en 2019 à 220 millions d’euros en 2020. De plus, ces entreprises représentent un potentiel de plus de 300 000 créations d’emplois d’ici 2035, se félicite l’exécutif français.

Talia Stiegler

Talia Stiegler

Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l'Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler