La France appelle l’Algérie à respecter sa souveraineté

La France appelle l’Algérie à respecter sa souveraineté

Dix jours après l’appel au «respect total de l’Etat algérien» émis par le président Abdelmadjid Tebboune à l’endroit de la France, c’est au tour de Paris de demander à l’Algérie de respecter la souveraineté de la France. 

«Le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères a rappelé la semaine dernière le profond attachement de la France au respect de la souveraineté algérienne. Il va de soi que nous attendons aussi de tous nos partenaires le respect de notre souveraineté », a déclaré mercredi la diplomatie tricolore.

Il s’agit d’une réaction aux déclarations faites jeudi dernier par l’ambassadeur algérien à Paris, Mohamed Antar Daoud qui avait encouragé la diaspora algérienne de France à s’investir tant dans leur pays d’origine que dans l’Hexagone. 

«Il est inadmissible que l’Algérie, qui possède la plus grande communauté étrangère en France, avec 18 consulats, ne puisse pas constituer un levier de commande pour intervenir non seulement dans la politique algérienne, mais (aussi) au niveau de la politique française», avait-il soutenu lors d’une commémoration du massacre du 17 octobre 1961.

Les relations entre Paris et Alger sont particulièrement tendues ces derniers temps. Les rapports entre ces deux Etats demeurent hantés par la guerre d’Algérie, qui a opposé la France aux indépendantistes algériens de 1954 à 1962.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.