Le Maroc a un nouveau gouvernement de 24 membres dont sept femmes

Le Maroc a un nouveau gouvernement de 24 membres dont sept femmes

Le Roi du Maroc Mohammed VI a présidé ce jeudi 7 octobre au Palais Royal à Fès, la cérémonie de nomination des membres du nouveau gouvernement dirigé par Aziz Akhannouch, chef du parti «Rassemblement National des Indépendants» (RNI), grand gagnant des dernières élections législatives et professionnelles.

La nouvelle équipe est composée de 24 membres, soit 18 ministres et 5 ministres délégués, dont six femmes ministres et une ministre déléguée, en plus du secrétaire général du gouvernement.

De par sa composition, le gouvernement issu des dernières législatives, est un cabinet formé de jeunes ministres et d’éléments compétents et de nouvelles figures féminines ayant eu droit à un tiers des portefeuilles.

C’est aussi un gouvernement qui se veut progressiste prédisposé à s’investir à fond dans une dynamique du développement et du progrès sur tous les plans et dans tous domaines conformément à la volonté du Roi Mohammed VI.

Formé d’une alliance de trois partis seulement (le Rassemblement national des indépendants, le Parti Authenticité et modernité et l’Istiqlal), le nouveau gouvernement jouit d’une majorité confortable dans les deux chambres du parlement ce qui lui permettra de mener avec aisance ses actions.

A signaler par ailleurs, que six ministres et ministres délégués de l’ancien gouvernement ont été, maintenus à leurs postes notamment ceux de l’intérieur, des Affaires étrangères et de la Défense.

Dans la nouvelle composition, le Parti de l’Istiqlal et le PAM ont eu droit chacun à quatre portefeuilles ministériels et les autres départements ont été attribués au RNI, grand vainqueur des élections législatives du 8 septembre dernier.

 

Talia Stiegler

Talia Stiegler

Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l'Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler