Allemagne : une ancienne secrétaire nazie tente de s’échapper de son procès

Allemagne : une ancienne secrétaire nazie tente de s’échapper de son procès

Une ex-secrétaire de camp de concentration nazi a fui jeudi son lieu de résidence pour d’éviter de comparaître avant d’être arrêtée et placée en détention provisoire.

Agée de 96 ans, cette ex-secrétaire a pris la poudre d’escampette à l’approche de la tenue de son procès avant d’être retrouvée quelques heures après, provoquant l’étonnement dans le tribunal où elle doit s’expliquer suite à une accusation de complicité de meurtre dans plus de 10.000 cas.

«Je peux dire que l’accusée a été retrouvée … Un médecin va établir sa capacité à être placée en détention et la Cour déterminera si le mandat d’arrêt peut être exécuté ou si elle est épargnée», a fait savoir la porte-parole du tribunal d’Itzehoe, Frederike Milhoffer, à l’issue d’une matinée mouvementée.

Irmgard Furchner a quitté son établissement pour personnes âgées le matin même après avoir appelé un taxi. Quant à son avocat, Wolf Molkentin, il se trouvait dans le prétoire. Le soir, le tribunal a ordonné que la nonagénaire soit placée en détention provisoire, précisant dans un communiqué, que son procès se poursuivra le 19 octobre prochain.

A en croire le Parquet, une Cour spéciale doit juger Irmgard Furchner pour « complicité de meurtre dans plus de 10.000 cas». Plus précisément, elle est accusée d’avoir pris part au meurtre de prisonniers dans le camp de concentration de Stutthof, dans la Pologne actuelle, où elle était dactylographe et secrétaire du responsable du camp, Paul Werner Hoppe, entre juin 1943 et avril 1945.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.