Le Mexique: Des excuses du parquet général pour son enquête sur l’assassinat de Paola Buenrostro (une transexuelle)

Le Mexique: Des excuses du parquet général pour son enquête sur l’assassinat de Paola Buenrostro (une transexuelle)

La justice mexicaine a présenté jeudi des excuses publiques pour son enquête sur l’assassinat d’une femme transexuelle en 2016, dont le parquet a nié la nouvelle identité de genre, d’après des défenseurs des droits de l’homme qui parlent d’un « transféminicide ».

Paola Buenrostro, une femme transexuelle de 24 ans, a été assassinée le 30 septembre 2016 alors qu’elle se prostituait dans la capitale Mexico. La police a immédiatement arrêté le suspect, un homme qui venait de solliciter ses services.

Dans un rapport d’une Commission locale des droits de l’homme daté de 2019, le parquet général n’a pas reconnu le nom de Paola Buenrostro ».

Le parquet général de la capitale « offre des excuses publiques à la mémoire de Paola Buenrostro et de sa famille », a déclaré la procureure Ernestina Godoy, reconnaissant la « responsabilité institutionnelle » de la justice.

La procureure s’exprimait lors d’une cérémonie sur les lieux mêmes de l’assassinat.

Talia Stiegler

Talia Stiegler

Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l'Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler