L’Allemagne : le jihadiste Mohamed Hajib est dans un état de délire

L’Allemagne : le jihadiste Mohamed Hajib est dans un état de délire

Depuis l’Allemagne, l’islamiste radical Mohamed Hajib, qui appelle à la rébellion contre les institutions marocaines et qui diffuse des messages d’incitation à la violence et d’apologie du terrorisme sur ses profils de médias sociaux, est dans un état de paranoïa.

L’une des vidéos sur YouTube montre que Hajib, pire que la paranoïa, est dans un état de délire avec une croyance erronée, fondée sur une déduction incorrecte concernant la réalité extérieure.
Mohamed Hajib accuse le Royaume du Maroc d’avoir propagé dans les mosquées le virus Covid-19. Il n’arrête pas de jurer et de penser que c’est la pure réalité ou vérité.
De même, Hajib dit avoir un pressentiment sur la mort du petit Adnane à Tanger et qu’elle est suspecte, alors qu’un homme de 24 ans, reconnu coupable du meurtre et du viol du petit Adnane, a été condamné à la peine capitale.
Selon lui, et dans la cacophonie, les inondations à Tanger ont fait 28 morts alors qu’en Allemagne les pluies torrentielles n’ont pas fait de victimes or on déplore en réalité au moins 93 victimes.
Durant tous ses speechs, il mélange entre décès par accident et terrorisme.
Même, il met en doute l’assassinat du professeur en France par un tchétchène et les meurtres de Vienne.
Et continue avec le dénigrement des dernières élections au Maroc, dont les résultats ont pourtant été reconnus par toutes les instances étrangères.
Mohamed Hajib, s’est fixé pour objectif de devenir un jour le prochain Oussama ben Laden. Il se fait passer actuellement pour un ‘’déradicalisé’’ et n’arrête pas de diffuser sur les réseaux sociaux des menaces ainsi que des appels à des actions martyres. Une réelle menace pour tous les pays qu’il considère mécréants, y compris l’Allemagne.

Sarah J Cohen

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.