L’Espagne : Retour à la normale après l’éruption volcanique

L’Espagne : Retour à la normale après l’éruption volcanique

L’éruption volcanique qui a débuté le 19 septembre dans la zone de Cumbre Vieja, sur l’île de La Palma, active depuis une semaine, laisse plus de 6.000 résidents évacués et 496 bâtiments et infrastructures endommagés ou perdus.

Selon le gouvernement des îles Canaries, les administrations ont lancé les initiatives nécessaires pour faire face à l’urgence du logement des familles qui ont perdu leur maison.

Le volcan compte au moins quatre centres d’émission actifs et deux coulées de lave, bien que le magma se soit ralenti. En outre, on estime qu’il a émis entre 8 000 et 10 500 tonnes de dioxyde de soufre par jour, selon l’Institut volcanologique des îles Canaries (Involcan).

Dimanche, les personnes qui ont dû être évacuées vendredi dernier des quartiers de Tacande de Abajo, Tacande de Arriba et Tajuya pourront rentrer chez elles, comme l’a annoncé lors d’une conférence de presse le directeur technique du Plan d’urgence volcanique des Canaries (Pevolca), Miguel Ángel Morcuende. En ce qui concerne le glissement de terrain à Tazacorte, M. Morcuende a déclaré que « cela ressemble à de l’érosion marine ».

Par ailleurs, l’aéroport de La Palma a repris ses activités dimanche.

Les travaux de nettoyage des cendres du volcan ont été effectués en collaboration avec les administrations et organisations de l’île pour permettre la reprise des vols.

Ainsi, les huit aéroports des îles Canaries sont opérationnels, bien que Aena (gestionnaire des aéroports) recommande aux voyageurs de vérifier le statut du vol auprès de la compagnie aérienne.

Sarah J Cohen

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.