Les expulsions de migrants haïtiens suscitent une vive indignation aux Etats-Unis

Les expulsions de migrants haïtiens suscitent une vive indignation aux Etats-Unis

Des élus américains aussi bien démocrates que républicains, ont exprimé mardi leur indignation suite à la gestion par l’administration Biden de l’afflux de milliers de clandestins haïtiens à la frontière sud des Etats-Unis.

Des photos sur lesquelles apparaissent des gardes-frontières à cheval en train de chasser des migrants, en se servant, pour certains, des rênes tel un lasso, non loin de la localité texane de Del Rio, ont soulevé un tollé aux Etats-Unis, amenant l’administration Biden à ouvrir une enquête.

«Ces images vous donnent la nausée. Il faut que cesse, ce type de violences », a soutenu Chuck Summer, le chef démocrate du Sénat américain. 

Décriant à titre exceptionnel le président Biden, il a appelé ce dernier à mettre immédiatement un terme aux expulsions des ressortissants haïtiens et à remettre en place les règles sanitaires instaurées au début de la crise de Covid-19, en 2020, afin d’autoriser le refoulement immédiat de migrants.

Environ 15.000 migrants, principalement de nationalité haïtienne, se sont retrouvés entassés la semaine dernière sous un pont non loin de la frontière à Del Rio. 

Des milliers de migrants ont d’ores et déjà été sortis de ce campement sauvage, soit pour intégrer des centres de rétention, ou pour être refoulés du territoire américain, a fait savoir le ministre américain de la Sécurité intérieure, Alejandro Mayorkas, lors d’une audition au Sénat.

Thomas Haeflin

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.